Recherche
Recherche

Foire aux questions sur la collecte des matières organiques

Bac brun
  • En quoi consiste le compostage des matières organiques?

    Le compostage est un procédé naturel par lequel des micro-organismes comme des bactéries et des champignons transforment les matières organiques (résidus alimentaires, résidus verts et fibres souillées) en compost. Le résultat est un produit ressemblant à de la terre, qui est utilisé pour fertiliser les sols.

  • Quels sont les avantages de collecter les matières organiques?

    La collecte de matières organiques permet la réduction du volume d’ordures ménagères envoyé au site d’enfouissement, et ainsi de lutter contre les problèmes environnementaux. En effet, une fois enfouies, les matières organiques produisent des gaz à effet de serre et polluent les nappes phréatiques (en raison du lixiviat produit à la suite du passage des eaux de pluie et de ruissellement à travers les ordures). La collecte permettra également d’obtenir du compost, un engrais naturel qui contribue à enrichir les sols et qui donne ainsi une seconde vie à la matière organique.

  • Que fait la Ville avec les matières organiques ramassées?

    Afin d’être transformées en compost, les matières organiques sont expédiées dans un centre de valorisation situé dans le secteur de Lachute, et qui est autorisé par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

    Ne connaissant pas la qualité du compost qui sera produit par cette plateforme, il n’est pas prévu, pour l’instant, de recevoir du compost ou d’en distribuer à la population.

  • Qui est concerné (résidences, commerces, institutions, industries)?

    L’implantation est terminée pour l’ensemble des foyers de neuf logements et moins dont la collecte des ordures ménagères et des matières recyclables se fait au moyen de bacs roulants. Pour le moment, le projet ne s’adresse pas aux immeubles de dix logements et plus, ni aux institutions, commerces et industries (ICI).

  • Suis-je obligé de participer à cette collecte?

    La participation à cette collecte est obligatoire. La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, mise en place par le gouvernement du Québec, prévoit bannir les matières organiques des sites d’enfouissement dès 2020. Des trucs et astuces pour vous aider à bien gérer vos matières organiques sont disponibles sur le site Internet de la Ville.

  • Si j’ai un composteur domestique, suis-je obligé de participer à cette collecte?

    Oui. Même si vous possédez un composteur domestique, vous devez participer à la collecte des matières organiques. Elle constitue un excellent complément à votre composteur. En effet, le bac brun permet de récupérer des matières que vous ne pouviez pas mettre dans votre composteur domestique et que, par conséquent, vous jetiez aux ordures ménagères (ex. : restes de viande, de fromage, de poisson et de mets cuisinés, os, etc.).

  • Combien de bacs ont été distribués par logement, et quelle est leur taille?

    • 1 logement : 1 bac de 80 litres
    • 1 logement et 1 intergénérationnel ou 1 bachelor : 2 bacs de 80 litres ou 1 bac de 240 litres
    • 2 logements : 2 bacs de 80 litres ou 1 bac de 240 litres
    • 3 logements : 1 bac de 240 litres
    • 4 à 6 logements : 2 bacs de 240 litres
    • 7 à 9 logements : 3 bacs de 240 litres
  • À partir de quelle heure puis-je mettre mon bac brun en bordure de rue?

    Le bac peut être déposé après 20 h la veille de la collecte et avant 7 h le matin même.

  • Quelle est la fréquence de la collecte des matières organiques?

    La collecte des matières organiques a lieu tous les jeudis, et ce, à longueur d’année, sur l’ensemble du territoire.

  • Pourquoi la Ville a-t-elle opté pour le format de 80L du bac brun pour les résidences de neuf logements et moins?

    • Il est principalement dédié aux résidus alimentaires
    • Son volume est suffisant puisque la collecte est prévue une fois/semaine
    • Il est facile à manœuvrer et à entretenir
    • Il requiert peu d’espace
  • Que faire si la capacité de mon bac brun n’est pas suffisante?

    En plus de votre bac brun, vous pouvez utiliser tout autre contenant servant à la collecte des résidus verts en vrac, tels que des poubelles en plastique ou en métal d’un maximum de 120 litres (identifiées avec la lettre « V ») ou des sacs en papier brun. Les sacs de plastique, même compostables ou transparents, sont interdits et ne seront pas ramassés. Notez que la collecte des matières organiques a lieu chaque jeudi, à longueur d’année, et que les collectes de retailles de cèdres, de branches et de sapins de Noël sont toujours disponibles.

  • Quelle est la taille du contenant additionnel que l’on peut se procurer pour les résidus verts?

    La collecte des matières organiques nécessite la manipulation des contenants par un employé. Il s’agit d’une collecte semi-mécanisée. Il y a donc un poids limite de 25 kg à respecter pour chaque contenant utilisé et un volume maximum de 120 litres.

    C’est pour cette raison que nous vous encourageons à vous procurer de grands sacs en papier pour le jardin ou autant de contenants additionnels (identifiés par la lettre « V ») que vous le souhaitez. Les bacs de recyclage ou d’ordures (bleus et noirs) de 360L ne peuvent être utilisés pour la collecte des matières organiques, même munis de la lettre « V ».

    Il est à noter que les sacs de plastique, de toile ou de jute ne sont pas acceptés.

  • Quelles matières puis-je mettre dans mon bac brun? Lesquelles sont refusées?

    Vous pouvez mettre vos résidus de table, vos résidus verts ainsi que les fibres de papier souillées par des aliments dans votre bac brun.

    Les essuie-tout ayant été en contact avec des produits de nettoyage, l’huile à moteur, la peinture, le papier (ou carton) ciré, les sacs en plastique, biodégradables, compostables ou oxobiodégradables, les couches et serviettes hygiéniques, les matières plastiques recyclables, les appareils électroniques, les matériaux de construction et les résidus domestiques dangereux (RDD) ne sont pas acceptés.

    Utilisez l’outil de tri pour en savoir plus.

  • Pourquoi les sacs en plastique compostables, biodégradables ou oxobiodégradables sont-ils interdits?

    Les sacs de plastique ne sont pas organiques et, conséquemment, s’avèrent incompatibles avec le compostage. Quant aux sacs dits biodégradables, compostables ou oxobiodégradables, ils entravent le processus de décomposition puisqu’ils se dégradent plus lentement que le reste des matières.

    Au site de valorisation, il est difficile de les distinguer des sacs en plastique réguliers et ils sont automatiquement considérés comme des déchets. Tous les sacs de plastique sont refusés dans la collecte de matières organiques. Il est primordial de s’assurer de ne pas utiliser ces sacs afin que collectivement nous atteignions le meilleur résultat possible.

  • Où puis-je me procurer des sacs en papier brun pour les bacs?

    Les sacs en papier brun ne sont pas obligatoires. Vous pouvez tout simplement envelopper les matières dans du papier journal ou bien fabriquer vous-même des cornets écologiques.

    Les sacs en papier brun sont en vente dans la plupart des magasins à grande surface, dans les quincailleries et dans quelques épiceries et pharmacies. Il est recommandé d’appeler pour vérifier leur disponibilité avant de vous déplacer.

  • Est-ce que les sacs en papier sont résistants à l’humidité?

    Oui, ils ont été conçus pour bien résister à l’humidité. Ils ont une double épaisseur et peuvent se maintenir debout une fois ouverts. Le respect de quelques consignes est cependant de mise : si les feuilles sont ensachées le jeudi soir et que les sacs sont laissés à l’extérieur pendant une semaine sous un temps pluvieux, le sac perdra de sa résistance. Ainsi, il faut autant que possible planifier les activités de nettoyage de jardin et au besoin laisser sécher un peu les tas de feuilles ramassés avant de les ensacher.

  • Quelle est la capacité des sacs en papier?

    Pour ce qui est de la capacité des sacs en plastique orange versus les sacs en papier brun, les sacs en plastique orange ont une capacité de 150 litres (en moyenne) et les sacs en papier brun ont une capacité de 110 litres (en moyenne).

  • Le jour de la collecte, comment dois-je placer le bac brun en bordure de rue?

    Le bac brun doit être placé au même endroit que les autres bacs, les roues orientées vers votre domicile. Vous devez placer tous les autres contenants servant à la collecte des résidus verts en vrac tels que des sacs en papier brun et des poubelles en plastique ou en métal (identifiées avec la lettre « V ») à côté du bac brun.

  • Est-ce qu’il faut déverrouiller le bac brun avant la collecte?

    Le couvercle doit être fermé avant la collecte afin d’éviter les odeurs. Il n’est pas nécessaire de déverrouiller les petits bacs de 80L. Si une courroie a été ajoutée à un bac de 240L, il faut l’enlever avant la collecte.

  • Si mon bac n’est pas plein, puis-je le mettre en bordure de rue pour la collecte?

    Oui. Même si votre bac n’est pas plein, il est fortement recommandé de le mettre en bordure de rue chaque semaine afin d’éviter les odeurs désagréables et les autres nuisances.

  • Que faire si le nouveau bac brun est trop gros pour la quantité que je génère?

    Si vous n’avez pas suffisamment de matières organiques, vous pouvez partager le bac avec un voisin et ainsi utiliser un seul bac pour différents logements.

  • Que faire si je suis dans l’incapacité de descendre mon bac (âge, handicap, etc.)?

    Dans ce cas, il est conseillé de demander à vos voisins l’autorisation d’utiliser leur bac. Ce faisant, vous n’auriez qu’à descendre votre petit bac de cuisine.

  • Le bac brun peut-il attirer les animaux?

    Les matières organiques déposées dans le bac brun sont les mêmes qui se retrouvaient dans vos ordures avant l’implantation de la nouvelle collecte. Contrairement aux sacs de déchets, les bacs bruns sont munis d’un verrou sur le couvercle, ce qui limite généralement l’émanation d’odeurs pouvant attirer les animaux. Il est recommandé de rincer de temps à autre votre bac brun et d’appliquer un peu d’onguent contre la toux à base de menthe, de camphre ou d’eucalyptus sur le pourtour de l’ouverture.

  • Que faire pour éviter que les matières gèlent au fond du bac brun en saison hivernale?

    Vous pouvez mettre du carton ou du papier journal en boule au fond du bac brun et éviter de déposer des matières liquides. Il est recommandé de bien envelopper les matières.

  • Dois-je utiliser le bac de cuisine?

    Un bac de cuisine vous sera fourni pour faciliter la collecte des matières à l’intérieur de votre résidence. Cependant, vous pouvez utiliser tout autre contenant adapté à vos besoins.

  • Comment utilise-t-on le bac de cuisine?

    Il faut déposer les matières organiques issues de la préparation des repas ainsi que les restes de table dans le bac de cuisine. Celui-ci se range facilement sous l’évier et même au réfrigérateur ou au congélateur. Vous pouvez y mettre un sac en papier brun pour récupérer vos matières. Une fois rempli, déposez le contenu dans votre bac brun.

  • Où s'installe le bac de cuisine?

    Pour faciliter la collecte des matières organiques, vous pourrez déposer votre bac de cuisine dans un endroit accessible, soit sur le comptoir ou sous l’évier.

  • Où acheter les petits sacs en papier pour le bac de cuisine?

    Vous pouvez vous les procurer en épiceries, en quincailleries et dans certaines pharmacies.

    Le site Sac au sol présente aussi les détaillants qui vendent les petits sacs aux alentours

  • Si une personne déménage, doit-elle laisser le bac de cuisine 7L au suivant?

    Oui, tout comme les bacs bruns pour la collecte des matières organiques de 80 litres ou de 240 litres, les bacs bleus de 360 litres pour la collecte des matières recyclables et les bacs noirs de 360 litres pour la collecte des ordures ménagères. Le bac de cuisine appartient au « compte de taxes ».

  • Je me suis fait voler mon bac. Mon bac est abîmé. Mon bac ne se ferme plus. Que dois-je faire?

    Vous devez communiquer avec le Service des travaux publics au 450 434-5348 ou à travauxpublics@blainville.ca.

  • En cas de déménagement, est-ce que je conserve les bacs distribués durant la collecte?

    Non. Les bacs bruns sont la propriété de la Ville et sont associés à votre propriété par un numéro de série. Il n’est donc pas possible d’emporter les bacs avec vous lors d’un déménagement.

  • Est-ce que les collectes spéciales (branches, retailles de cèdres et arbres de Noël naturels) seront maintenues?

    Oui. La collecte des matières organiques n’affectera pas la collecte des branches et des retailles de cèdres et des arbres de Noël naturels. Le Service des travaux publics ramasse les branches (jusqu’à 15 cm de diamètre) gratuitement en mai, en juin et en octobre. Il suffit de placer les branches perpendiculaires à la rue, sur le bord de la chaussée.

    Pour le ramassage des retailles de cèdres, les citoyens sont invités à profiter gratuitement du service de cueillette des retailles de cèdres en communiquant avec l’entreprise blainvilloise de recyclage Arbressence. Le cèdre récupéré est traité et une huile fort recherchée dans l’élaboration de certains médicaments en est extraite.

  • Est-ce que la Ville fournira éventuellement des bacs noirs plus petits?

    Tous les bacs ont une durée de vie déterminée. Ceux distribués pour la collecte des ordures ménagères (noirs) et pour la collecte des matières recyclables (bleus) n’ont pas encore atteint la fin de leur durée de vie utile. La Ville pourra donc éventuellement revoir la taille des bacs des ordures ménagères, en fonction de l’évolution de la participation de la population aux collectes des matières organiques et recyclables.