Aqueduc et eau potable

Avis d’ébullition d’eau et avis de levée

Un avis d’ébullition d’eau est diffusé lorsque l’eau est non potable ou que des actions prises sur le réseau (ex. travaux) pourraient affecter la qualité de l’eau (généralement l’avis d’ébullition est préventif en attendant les résultats d’analyse de l’eau).

Un avis d’ébullition est toujours valable jusqu’à émission d’un avis de levée d’avis d’ébullition. Il faut généralement compter au moins 48 à 72 heures avant qu’un avis de levée d’ébullition soit émis. Il vaut donc mieux prendre les moyens nécessaires pour combler vos besoins d’eau potable pendant ce temps.

Pour plus de détails sur l’avis d’ébullition et/ou les usages possibles de l’eau pendant un avis d’ébullition, n’hésitez pas à consulter le lien suivant.

 

 

Fermeture et réouverture d’eau

Une demande de fermeture d’eau doit être acheminée au Service des travaux publics au 450 434-5348. Noter que pour les interruptions planifiées, le service est offert sous forme de rendez-vous à certaines plages horaires en fonction des disponibilités. Prévoir un délai de 48 heures afin de donner le temps à la Ville de procéder à l’inspection de la vanne de fermeture d’eau (« bonhomme à eau ») afin de s’assurer qu’elle soit fonctionnelle. Dans le cas où il nous serait impossible de fermer le robinet de service, le citoyen devra retenir les services d’un plombier afin de geler son entrée d’eau ou de pincer l’un de ses tuyaux afin de faire cesser l’écoulement. Sinon, il faudra remettre les travaux à plus tard, le temps que la Ville puisse procéder à la réparation du robinet de service.

Une demande de fermeture d’eau en urgence sera considérée seulement s’il y a une fuite majeure à l’intérieur de l’immeuble. Si le robinet de service est alors non accessible ou non fonctionnel, vous devrez recourir à un plombier pour des mesures à même votre réseau domestique (gel de tuyau, pinçage d’un tuyau, etc.).

Les interventions d’ouverture et de fermeture d’eau sont réalisées sans frais dans la mesure où la vanne d’isolement / robinet de service / bonhomme à l’eau est localisé et accessible et quelles sont réalisées durant les heures régulières. Le tableau suivant présente les différentes modalités associées au service d’ouverture / fermeture d’eau :

MOMENT  ≤ 3 H D’INTERVENTION > 3 H  D’INTERVENTION DÉNEIGEMENT
Heures régulières

8 h à 16 h 30 du lundi au vendredi, à l’exception des jours fériés

Gratuit, sauf si le robinet de service est inaccessible et que le service ne peut pas être rendu (ex. sous de l’asphalte)1 Arrêt des travaux et amende (200$) si le robinet de service n’est toujours pas localisé[1] Déneigement tarifé à l’heure (150$/h par machinerie) advenant la nécessité de déneiger avec de la machinerie et/ou de ramasser la neige.

Il est recommandé d’aviser si un déneigement sera requis lors de la demande initiale afin d’éviter des délais supplémentaires.

Extérieur des heures régulières Un tarif de 300 $ est à prévoir pour tout travaux de 3 heures ou moins Une somme additionnelle de 100$/h est à prévoir à partir de la 4e heure, pour toute heure ou partie d’heure que dure l’intervention.[2]

[1] Règlement 1450 article 61 stipule que : Le bouchon de la vanne d’isolement doit être accessible en tout temps. L’article 65 tant qu’à lui que : Quiconque contrevient à l’une des dispositions du présent règlement commet une infraction et est passible d’une amende minimale de DEUX CENTS DOLLARS (200 $).

 

[2] Advenant que la localisation soit problématique, il revient au propriétaire de décider quand cesser les recherches (selon les frais pouvant être supporté).

 

Il revient au propriétaire d’aviser l’employé de la Ville, lors de la fermeture d’eau, si une ouverture sera requise à l’extérieur des heures régulières, et si oui, l’heure approximative souhaitée afin que ce dernier revienne ou reste sur les lieux. En cas d’un second appel pour l’ouverture de l’eau à l’extérieur des heures régulières, un nouveau frais de 300 $ est à prévoir.

 

 

 

Fuite d’eau

Si vous constatez une fuite d’eau importante sur un terrain ou encore une infiltration d’eau dans ou près d’un bâtiment, un sifflement continu dans la tuyauterie dans la résidence il est possible que vous soyez en présence d’une fuite d’eau dans votre réseau domestique. Communiquez rapidement avec un plombier.

Si vous constatez une fuite d’eau importante dans la rue ou près de cette dernière, veuillez communiquer dès que possible avec le Service des travaux publics au 450 434-5348.

 

 

 

Manque d’eau

Plusieurs éléments peuvent être en cause lorsqu’un manque d’eau est observé. Avant d’aviser la ville, voici une série de vérifications à faire :

  • Parfois à la demande d’assurance ou sur l’initiative d’un propriétaire, un système d’arrêt d’urgence en cas de fuite d’eau est installé et vient fermer automatiquement l’entrée d’eau lorsqu’une consommation anormale est détecté par le système.

Si vous possédez un tel système, validez si une fuite est survenue puis essayer une mise à zéro (« reset »).

  • Avez-vous un branchement de service multiple (condos, maisons jumelées ou blocs appartements) ? Il est à noter que parfois, il n’y a qu’une seule entrée d’eau pour alimenter plusieurs unités d’habitation. Vérifier si les autres résidents sont alimentés en eau.

Si vous avez un branchement de service multiple et que vos voisins ont de l’eau, le problème se situe du côté privé. Vous devrez faire affaire avec un plombier. 

  • Vérifier si le problème est localisé (ex. un robinet) ou s’il est généralisé (ensemble de la résidence).

Un problème interne (localisé) devra être pris en charge par le propriétaire.

  • En hiver, il se peut qu’un tuyau soit gelé, voir la section Gel de tuyau.
  • Fermer puis ouvrir le robinet d’entrée d’eau (généralement situé au sous-sol), afin de vérifier son ouverture ou fermeture.

Il arrive parfois que les enfants ferment les robinets.

  • Déterminer le moment du début de la problématique et les causes possibles.

Si le trouble est récent et semble survenir à la suite de travaux, veuillez communiquer avec votre plombier ou l’entrepreneur qui a fait les travaux.

 

Si le problème perdure après toutes ces vérifications ou que vos voisins éprouvent le même problème que vous, une équipe municipale se chargera d’analyser la situation, n’hésitez pas à aviser le Service des travaux publics au 450 464-5348.

 

 

 

Gel d’un tuyau d’eau

Si vous tournez le robinet et que l’eau ne sort pas ou peu, vos tuyaux sont probablement gelés. Vous devez agir immédiatement pour éviter une rupture.

 

3 étapes pour dégeler vos tuyaux :

  • Ouvrez les robinets.
  • Suivez le tuyau qui alimente le robinet afin de trouver la zone gelée. Elle sera givrée ou sera glacée. Le tuyau peut être légèrement bombé ou fissuré.
  • Chauffez la zone gelée avec un sèche-cheveux, dirigez un appareil de chauffage vers la partie gelée du tuyau ou utilisez un ruban de chauffage électrique.

Si vous réglez la situation, c’est que le gel était localisé. Pour éviter que le gel reprenne, vous pouvez laisser couler un mince filet d’eau pendant environ 24h. Sinon il est possible que votre entrée d’eau soit gelée. Pour valider le tout, deux choix s’offrent à vous, selon la configuration de votre système de plomberie.

  • Robinet de vidange disponible via votre entrée d’eau(certaines entrées d’eau ont également une purge intégrée, voir image ci-joint) :  à l’aide d’un sceau ou d’un boyau flexible relié à un drain, valider si un écoulement est présent suite à l’ouverture du robinet de vidange (ou de la purge). Noter qu’une colonne d’eau devrait alors se vider, si après une trentaine de secondes vous avez encore un écoulement d’eau, c’est que le problème est interne, donc de la responsabilité du propriétaire.

 

  • Absence de robinet de vidange : ouvrer le robinet le plus bas de votre installation (généralement un bain au sous-sol). Noter qu’une colonne d’eau devrait alors se vider, si après une quinzaine de secondes vous avez encore un écoulement d’eau, c’est que le problème est interne, donc de la responsabilité du propriétaire.

 

Si ces différentes validations ne sont pas concluantes, l’intervention d’un entrepreneur en plomberie et chauffage, membre de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) sera nécessaire. L’inspection et le dégel de la plomberie interne d’une résidence et la section externe entre la façade et la boite de service sont alors à la charge du propriétaire.

Si le plombier détermine que la section appartenant à la Ville est en cause, il devra communiquer avec le Service des travaux publics 450 434-5348 afin que les corrections nécessaires sur le réseau de la Ville soient effectuées.

À noter, seulement les méthodes de dégel à l’eau chaude ou à la vapeur permettent une localisation du gel. En cas de recours à un entrepreneur réalisant un dégel à l’électricité, le propriétaire prendra l’entière responsabilité du dégel car la localisation ne pourra pas être effectuée.

Prévention des gels de tuyau

Voici cinq gestes à poser pour éviter le gel vos tuyaux à réaliser avant les périodes de grands froids.

  • Localisez votre entrée d’eau à l’intérieur de l’immeuble et dégager son accès. Assurez-vous que la température ambiante autour de votre entrée d’eau est de 10 degrés Celsius et plus.
  • Isolez les tuyaux les plus sujets au gel, en particulier près des murs extérieurs et dans les vides sanitaires, le grenier et le garage. Vous pouvez utiliser des couvertures à tuyaux faites de mousse (disponibles dans les magasins de rénovation ou quincaillerie).
  • Scellez les fuites d’air de votre maison et du garage pour arrêter l’air froid d’entrer.
  • Vérifiez les fuites autour des fenêtres, des portes, du câblage électrique et du boyau de ventilation de la sécheuse.
  • Dévissez les tuyaux d’arrosage extérieur, coupez l’alimentation en eau à l’extérieur et drainez les robinets avant le premier gel.