Panthéon des sports

Afin d’honorer les athlètes blainvillois qui ont réalisé des performances sportives exceptionnelles ainsi que les bâtisseurs bénévoles qui ont contribué au rayonnement du sport amateur, la Ville de Blainville inaugurait en 2015, son nouveau Panthéon des sports.

 

Au fil des ans, la pratique de différents sports a amené les Blainvilloises et les Blainvillois à exceller dans plusieurs disciplines. Certains de ces athlètes ont même atteint le plus haut niveau de compétition dans leur discipline et continuent de retenir l’attention par la qualité de leurs performances. La Ville de Blainville reconnaît déjà ces grands sportifs lors de l’Ordre du mérite blainvillois ou des soirées Coups de cœur inspirants, mais a voulu aller plus loin en créant ce Panthéon des sports.

 

Critères d’admissibilité

La première catégorie s’adresse aux athlètes et officiels blainvillois et vise à récompenser l’exploit sportif. Pour être admissibles, ceux-ci doivent satisfaire à plusieurs critères de sélection, tels l’atteinte du plus haut niveau dans le sport, la qualité ainsi que la durée de la performance et le rayonnement.  La deuxième catégorie récompense les bâtisseurs bénévoles qui se sont démarqués, entre autres, par leur contribution à la mise en place de la pratique d’un sport blainvillois, leurs années d’investissement.

 

Renseignements : Service des loisirs, culture, bibliothèque et vie communautaire, 450 434-5275.

Récipiendaires de 2017

Patrick Boileau

Cet ancien joueur professionnel a évolué au sein de trois équipes de la Ligue nationale de hockey, soit les Capitals de Washington (qui l’ont repêché en 1993), les Red Wings de Détroit et les Pingouins de Pittsburgh. Il a ensuite décidé de poursuivre sa carrière en Europe. Après sa retraite, il est devenu entraîneur professionnel et a dirigé plus de 2000 entraînements dans le monde. Il agit aussi comme directeur de hockey et spécialiste des défenseurs à l’Académie de hockey Joël Bouchard, et souhaite bâtir des programmes de perfectionnement pour tous les niveaux.

Joliane Melançon

Détentrice de sept titres canadiens au judo, elle a participé aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Son habileté au sol et sa légendaire détermination figurent parmi ses grandes forces. Aujourd’hui, elle s’adonne au triathlon et à la course en sentier et est propriétaire d’une école de judo avec son conjoint. Elle donne aussi des conférences dans les écoles pour inciter les jeunes à persévérer et est enseignante en éducation physique au collège Lionel-Groulx et à la Commission scolaire de Montréal.

Jean-Pierre Arvisais

Intronisé au Panthéon des sports comme bâtisseur, ce visionnaire a contribué à l’émergence du Parc équestre et a créé la Classique internationale de Blainville, qui attirait autour de 30 000 personnes. Son engagement dans les sports équestres a été reconnu sur le plan international puisque la Fédération française d’équitation lui a remis une médaille d’honneur. Jean-Pierre Arvisais a aussi fondé le Poney Club pour les jeunes cavaliers de 4 à 12 ans et a été nommé, en 2006, membre émérite de l’Ordre. Cette année, à l’aube du 50e anniversaire de Blainville, la salle du Jockey Club du Parc équestre a été baptisée à son nom.

 

Consultez le communiqué >
Visionnez les photos de la soirée >
 

Récipiendaires de 2016

Myriam Boileau

Première plongeuse canadienne de l’histoire à être championne du monde (en 1997), elle est également la première à avoir remporté un titre international depuis Sylvie Bernier, en 1984. Elle a aussi participé aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004. Au-delà de ses résultats, c’est surtout la ténacité et la grande force de caractère devant l’adversité qui caractérise le parcours de Myriam Boileau. Celle-ci a d’ailleurs été nommée membre émérite de l’Ordre du mérite blainvillois en 1999.

Jean-Sébastien Giguère

Cet ancien gardien de but de la LNH a été repêché en 1995 par les anciens Whalers de Hartford. C’est avec les Mighty Ducks d’Anaheim que sa carrière a pris son envol. En 2002-2003, Jean-Sébastien Giguère a connu une saison remarquable, en remportant 34 victoires et en réussissant 8 blanchissages. Au printemps 2003, il a reçu le trophée Conn-Smythe remis au joueur le plus utile pendant les séries éliminatoires. En 2006-2007, son équipe a remporté la coupe Stanley, qu’il a présentée aux Blainvillois l’été suivant. Retraité depuis 2014, il sera immortalisé au Temple de la renommée de la Ligue de hockey junior majeur du Québec en avril 2017.

Carole Crevier

Entraîneuse-chef du club d’athlétisme Corsaire-Chaparal, Carole Crevier a aussi été directrice du comité organisateur des compétitions du club et entraîneuse spécialiste du sprint et des haies. Elle-même coureuse de 400 mètres haies aux Jeux du Canada à St-John’s en 1977, elle entraîne depuis plusieurs années divers athlètes de haut niveau. Elle a également agi, entre autres, comme entraîneuse formatrice pour un groupe d’entraîneuses du Burkina Faso et comme entraîneuse-chef d’athlètes du Québec aux Jeux du Canada. Elle a pris part à de nombreux événements nationaux et internationaux, dont les Jeux du Canada, les Jeux de la Francophonie et les Championnats du monde junior. Au fil de sa carrière, Carole Crevier a été honorée par plusieurs organisations, notamment la Fédération québécoise d’athlétisme, Loisirs Laurentides et l’Institut national de formation des entraîneurs. Elle a été nommée membre émérite de l’Ordre du mérite blainvillois en 1991.

 

Consultez le communiqué >
Visionnez les photos de la soirée >