Lancement du programme de mentorat intergénérationnel

Publié le 14 décembre 2015

De gauche à droite : Guy Frigon et Serge Paquette, conseillers municipaux et respectivement président et vice-président de la Commission du développement communautaire et social, David Malenfant du Service des loisirs, culture, bibliothèque et vie communautaire, Stéphane Giguère du Service de police, Germaine Beaulieu et Robert Charlebois, retraités, le maire Richard Perreault et les enfants qui ont participé à la vidéo du lancement du programme de mentorat intergénérationnel.

Le maire Richard Perreault a lancé, aujourd’hui, le programme de mentorat intergénérationnel qui favorise le transfert de connaissances des aînés vers les jeunes, une initiative unique et novatrice.

 

Ce programme fait en sorte que des aînés qui possèdent une expertise dans un domaine spécifique transmettent leur savoir aux jeunes des écoles de niveaux primaire ou secondaire. Depuis quelques semaines, un projet pilote est en place et les résultats sont fort concluants. Par exemple, l’école Notre-Dame-de-l’Assomption a accueilli, dans les dernières semaines, Mme Germaine Beaulieu, une aînée qui enseigne le tai-chi. De plus, M. Robert Charlebois, un aîné qui œuvre au sein du Club Toastmasters Maîtres parleurs de Blainville, a formé trois jeunes du Conseil jeunesse 2014-2015 à la prise de parole en public.

 

Plusieurs services de la Ville ont contribué à la mise en place de ce projet. Par sa mission de prévention, le Service de police a veillé à l’aspect sécuritaire, en procédant à une vérification des bénévoles inscrits avant qu’ils ne rencontrent les enfants. Pour sa part, le Service des loisirs, culture, bibliothèque et vie communautaire a agi comme facilitateur en mettant les organismes et les associations en contact avec les écoles, par l’entremise du Service de police et en assurant la coordination.

 

En 2013, la Ville avait amorcé une démarche en vue de faire de Blainville une municipalité amie des aînés. Au début de cette année, une Politique en faveur des aînés et un plan d’action ont été adoptés et mis en place. « Pour ce faire, des consultations ont été organisées avec des organismes et des associations qui gravitent auprès des aînés. Après avoir échangé avec plus de 500 personnes de tous les horizons, le conseil municipal a adopté cette politique dont nous sommes très fiers », a expliqué Guy Frigon, président de la Commission du développement communautaire et social.

 

 

Pour favoriser le respect et l’inclusion sociale

Le programme de mentorat intergénérationnel est directement lié à la politique et au plan d’action triennal 2015-2016-2017. En fait, il répond directement à deux objectifs, soit favoriser la participation sociale des aînés ainsi que le respect et l’inclusion sociale. Plus spécifiquement, il s’agit de valoriser l’expertise professionnelle des aînés par l’implantation de parrainage et de mentorat au sein des organismes du milieu.

 

« Nos aînés ont des expériences de vie qu’ils veulent partager. Ils sont actifs et ils souhaitent se sentir utiles à leur communauté », a affirmé Richard Perreault. « Nous avons la chance d’avoir à Blainville des aînés engagés, qui s’impliquent et qui font de notre ville un milieu de vie si inspirant. Nous avons aussi des jeunes très dynamiques. La société a cette mission de leur offrir les outils leur permettant de tracer leur chemin. Si l’école dispose de ce coffre à outils essentiel, nos aînés, pour leur part, ont une riche expérience humaine et professionnelle à transmettre », de conclure le maire.

 

bt_consultez_communique